L’Église Réformée de la rue Uliţa Lupilor

ulita lupilor

L’Église Réformée de la rue Uliţa Lupilor

Dans l’immédiate proximité du Bastion des Tailleurs on peut trouver l’un des plus précieux édifices gothiques de la Transylvanie, un monument historique et réligieux unique par son ancienneté et ses dimensions – l’Église Réformée de la rue Uliţa Lupilor – la plus grande construction gothique de type salle (ayant une seule nef) de la Transylvanie et du sud-est de l’Europe.
Également connue comme l’Église Réformée Centrale ou l’Église-Château-fort – grâce à son aspect similaire à celui d’un château médiéval, l’édifice situé sur l’actuelle rue Mihail Kogălniceanu a été construit entre 1486-1510, avec l’appui du roi Matthias Ier de Hongrie.
Appartenant initialement aux Frères mineurs conventuels, à la fin du 16ème siècle, le bâtiment est donné aux clercs catholiques jésuites et à l’université fondée par eux ici. A ce collège a aussi étudié le fils de Michel le Brave, Nicolae Pătraşcu.
En 1622, l’église entre en possession des fidèles réformés, mais, après peu de temps, elle a subi des dommages à cause d’une explosion de la poudre déposée dans le Bastion des Tailleurs. Elle va être restaurée pendant les années 1638-1645 et, en 1646 le sculpteur Elias Nicolai de Sibiu et le maçon Benedick Mueck réalisent l’ambon au style de la Renaissance de la Transylvanie, une pièce d’une beauté rare.
De même, à l’intérieur de l’église on peut trouver la plus riche collection de blasons mortuaires et d’emblèmes de Roumanie, appartenant à de nobles transylvains.
L’orgue date de 1766 et c’est la deuxième comme dimension, après celle de l’Église Noire de Braşov, l’église étant renommée pour son acoustique. Depuis 1960, de nombreux concerts d’orgue ont lieu ici.

Sources d’information :
« La pas prin oraşul-comoară – Edificii religioase », la Mairie de Cluj-Napoca
Wikipedia.org
Sources photos : visitcluj.ro, wikipedia.orgbiserica