Piaţa Mihai Viteazul

DSC_0113

Piaţa Mihai Viteazul

On vit dans une époque dans laquelle l’alimentation saine devient de plus en plus un problème. On trouve partout des produits alimentaires contenant d’additifs alimentaires malsains dont la consommation mène à beaucoup de problèmes de santé. Dans ce contexte, il y a quelques ans, s’est développé le marché des produits biologiques, lequel est devenu, en peu de temps, de plus en plus recherché. En fait, les produits biologiques naturels n’ont jamais disparus. Ceux-ci ont été tout le temps présents dans les marchés agroalimentaires de chaque ville. Mais avec l’apparition des supermarchés où on trouve tout ce qu’on veut, sans compter la saison ou l’heure, les marchés agroalimentaires ont commencé à perdre des clients et en popularité. Piaţa Mihai Viteazul a toujours représenté un centre important du commerce de Cluj. Dès 1904, à la place de l’actuelle place Mihai Viteazul, les étaux en bois bâchés, où les marchands vendaient leurs produits, en grande partie de produits alimentaires, étaient partout. D’abord, la place était nommée István Széchenyi, depuis 1919, son nom a changé en Mihai Viteazul. Pendant les années ’50, la place a changé d’aspect et une série d’immeubles ont été construits, l’actuel cinématographe « Florin Piersic » (l’ancien « Republica ») et ultérieurement la halle agroalimentaire. Situé au rez-de-chaussée du complexe LEU, le Marché Agroalimentaire « Mihai Viteazul » s’étend sur une superficie de 3.000 mètres carrés. Tous les jours on peut trouver ici des légumes et fruits jusqu’aux fromages, viandes ou fleurs, la plupart directement des producteurs. Le marché agroalimentaire est un point important de rencontre pour beaucoup de commerçants et producteurs de la ville.
Pour la plupart, le marché est plus qu’un lieu de vente de la marchandise, devenant leur deuxième famille, les commerçants et les producteurs deviennent une grande famille. C’est un endroit où se lient de belles amitiés ou surgissent de différents conflits, d’habitude rapidement oublis. Comme il arrive dans une famille, n’est-ce pas ? En dépit du fait que la halle du marché est moderne, respecte les conditions sanitaires imposées et augmente le confort des commerçants, les ventes ne s’élèvent pas au niveau des attentes. La plupart mettent cela sur le compte des supermarchés, lesquels « volent » leurs clients par leur offre riche et variée de produits disponibles à n’importe quelle heure.
« Autrefois, il était mieux » est probablement la réplique la plus souvent entendue dans le marché « Mihai Viteazul ». Mais la nostalgie des temps passés ne fait pas qu’ils perdent leur espoir. Surtout maintenant que les gens commencent à se préoccuper pour un style de vie sain et que les gens jeunes commencent à venir de plus en plus souvent au marché, pas seulement ceux habitués à « faire le marché ».
Pour la plupart des habitants de Cluj, Piaţa Mihai Viteazul est un point important de la ville. Telle qu’elle est, il y a du bon et du mauvais, c’est un endroit dont tout le monde se souvient affectueusement. Beaucoup d’habitants partis, chaque fois qu’ils reviennent dans la ville, vont en Piaţa Mihai Viteazul, car elle leur manque.
Il leur manque la senteur spécifique des légumes et des fruits, le sentiment d’être là, le bourdonnement de fond. Car tout cela fait qu’ils se sentent vraiment chez eux !