Le Musée Ethnographique de Transylvanie

Le Musée Ethnographique de Transylvanie

Le Musée Ethnographique de Transylvanie

Historique et localisation
Fondé en 1922, le Musée Ethnographique de Transylvanie est le premier musée ethnographique de la Roumanie et aussi le premier musée roumain basé sur un programme scientifique. Les campagnes de recherche réalisées entre 1922-1923 ont mené à l’acquisition de 1230 objets et à la réalisation de 160 photos, celles-ci constituant en 1923 la première exposition ethnographique permanente du musée.
En 1928 a été inauguré une exposition permanente d’exception, ayant plusieurs secteurs thématiques : les cueillettes en nature, la chasse, la pêche, l’agriculture, l’élevage des animaux, l’industrie domestique textile, la pelleterie, la poterie, le mobilier, les éléments de construction, la cuisine, le costume populaire, la couture et le tissage, la cartographie ethnographique.
A partir de l’année 1957, le Musée Ethnographique – le siège administratif et la section-pavillon – fonctionne dans le bâtiment historique « La Redoute », du no. 21, rue Memorandumului. Le bâtiment a une longue histoire, abritant au fil du temps d’évènements significatifs pour le développement de l’actuelle société de Cluj. Par exemple, au XVIIIème siècle, le bâtiment abritait la plus importante auberge de Cluj : « Calul Alb » (ou « Calul Bălan ») (en français : « Le Cheval Blanc »), étant ultérieurement transformée en école d’officiers. Au XIXème siècle, ici se sont déroulées plusieurs sessions de la Diète de Transylvanie, de musiciens importants du monde, comme Franz Liszt, Johannes Brahms ou George Enescu ont concerté dans la salle La Redoute et en 1894, ici s’est déroulé le « Procès des mémorandistes ».

Structure
Le Musée Ethnographique de Transylvanie comprend une section-pavillon, abritée dans le Palais la Redoute et une autre, à l’air libre (le Parc Ethnographique National « Romulus Vuia »), située dans la forêt Hoia.
On doit également mentionner l’ « Atelier d’Icônes », qui comprend des activités de pédagogie de musée et d’organisation d’expositions.

Collections
A part les pièces de grande valeur, le Musée Ethnographique de Transylvanie dispose d’archives audio-visuelles (photothèque, vidéothèque, archives de négatifs et diapositives), d’archives documentaires, ainsi qu’une bibliothèque comptant plus de 14 000 tomes et périodiques de spécialité, qui peuvent être consultés sur place – avec l’approbation de la direction.
Les pièces, en nombre de 41 542, sont originelles et datent du XVIIème siècle, la plupart provenant du milieu rural transylvain, surprenant l’ambiance culturelle des principales ethnies de Transylvanie : les Roumains, les Hongrois, les Saxons et les Roms. Bien sûr, le Musée détient également des pièces provenant d’autres provinces roumaines et même de l’étranger. Thématiquement, celles-ci illustrent les différents aspects de la vie traditionnelle de la région des communautés rurales transylvaines. Les pièces sont actuellement divisées en plusieurs sections : occupations, la demeure – alimentation, céramique, textiles, vêtements, coutumes, la section internationale et la section à l’air libre.

muzeul etnografic al transilvaniei

Expositions
L’actuelle exposition permanente du musée, intitulée « La Culture Populaire de la Transylvanie – les siècles XVIIIème – XXème », reconstitue, à travers les pièces exposées, un univers rural complexe, dynamique, harmonieux, interculturel qui peut être encore trouvé dans certaines régions de la Transylvanie. L’exposition surprend des occupations traditionnelles, des métiers traditionnels (secteur organisé en fonction de la matière première employée), des instruments musicaux traditionnels (ici, vous trouverez des bucium – une sorte de cor des Alpes, des cavals, des luths, des cithares), l’alimentation traditionnelle (avec les objets employés pour préparer la nourriture), des costumes populaires et des ornements représentatifs pour le Pays de Făgăraş, Mărginimea Sibiului, le Pays Sicule, Oaş, Maramureş, Năsăud, la région des Saxons de Bistriţa, Mocănimea Arieşului, Călata, Beiuş et Ineu, Cărbunari ou Pădureni, ainsi que les habitudes les plus importantes dans la vie rurale transylvaine (des pièces qui surprennent le baptême, les noces, des rituels funéraires, des pièces d’origine préchretienne) et ainsi de suite.
Faisant partie du projet « Des chances égales pour l’accès à la culture », l’exposition tactile « Touche et comprend – le message tactile des objets paysans traditionnels » est surtout destinée aux visiteurs avec déficiences de vue, mais elle est également ouverte pour tout visiteur qui souhaite connaître autrement ces objets.

Programme de visite :
Mardi – dimanche : 9:00 – 17:00

Prix billets
Tarif total : 6 lei/personne
Tarif réduit (les préscolaires, les élèves et les étudiants sur présentation de la carte d’étudiant visée, les retraités) : 3 lei/personne
Les suivantes catégories de personnes sont dispensées du paiement des tarifs d’accès : les personnes qui présentent un handicap, les enfants institutionnalisés, les possesseurs de carte ICOM, le personnel des musées du pays, sur présentation de la carte professionnelle.

Données de contact
21, rue Memorandumului
400114, Cluj-Napoca, Roumanie
Tél. +4 0264 592344
Fax : +4 0264 592148
Courrier eléctronique : [email protected]
Page Web : www.muzeul-etnografic.ro
Facebook : ici