Une collection unique en Roumanie, du temps où la Transylvanie était sous l’eau

Musée de Paléontologie-Stratigraphie

Une collection unique en Roumanie, du temps où la Transylvanie était sous l’eau

On est trop pressé pour penser au passé. On est trop pressé pour admirer ce que nous entoure. On passe chaque jour auprès des bâtiments du centre-ville, dont certains sont de vrais trésors architectoniques et on les ignore. On ne prend pas un peu de temps pour simplement admirer l’héritage historique.
Et si on pense au passé même plus éloigné… Par exemple, combien d’entre vous saviez que, pendant la préhistoire, sur l’espace occupé actuellement par notre ville s’étendait une mer ? En d’autres mots, il y a plusieurs millions d’années, Cluj se trouvait sous l’eau. Le bassin de la Transylvanie est un bassin sédimentaire formé par une subsidence lente et continuelle et ainsi s’est formée une mer continentale, n’ayant aucun lien direct avec les mers et les océans existants autour du continent eurasiatique. La largeur des sédiments du bassin dépasse 5000 mètres et leur analyse nous aide à crayonner une image si exacte que possible du passé éloigné de la Transylvanie, divisé en trois séquences distinctes, en fonction de la période où les sédiments se sont déposés : la séquence du Crétacé supérieur (65 millions d’années), la séquence du Paléogène (65-23,8 millions d’années) et la séquence du Néogène (23,8-12 millions d’années).

La collection du Bassin de la Transylvanie du Musée de Paléontologie-Stratigraphie
La collection paléontologique-stratigraphique du Bassin de la Transylvanie est unique en Roumanie et illustre l’évolution géologique du bassin, au cours de plusieurs millions d’années. La collection paléontologique comprend des animaux inférieurs, vertébrés et plantes, des fossiles des sédiments paléogènes et néogènes du Bassin de la Transylvanie. Des fossiles collectés des sédiments crétacés développés au bord nord-ouest du Bassin de la Transylvanie sont également exposés. Ces espèces fossiles ont peuplé les eaux des mers chaudes de la fin du Crétacé, il y a 65 millions d’années et comprennent une faune riche des mollusques exclusivement fossiles, représentés par des céphalopodes (ammonitidés, bélemnites) et bivalves (rudistes, inocérames).
Vous pouvez découvrir ce secret de Cluj au Musée de Paléontologie-Stratigraphie, de l’enceinte du siège de l’Université « Babeş-Bolyai », 1, rue Mihail Kogălniceanu.